309 - Habitabilité territoriale : action publique, acteurs collectifs et habitants inventifs

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

  • Jeudi 10 mai 2018
  • Vendredi 11 mai 2018


Responsables
  • Romain LAJARGE - Université Grenoble Alpes - ENSAG
  • Marie-Christine Fourny - Université Grenoble-Alpes
  • Adrien Balocco

Ce colloque met en débats croisés des recherches et des expériences d'acteurs réfléchissant ou visant à produire l’habitabilité des territoires. Comment qualifier un territoire d’habitable ? Quel rôle et quelles démarches pour les organisations territoriales dans les processus de construction d’habitabilité ? Quel renouvellement de l’ingénierie territoriale pour rendre habitable peut-on observer ?

Appel à communications

Dans le cadre du congrès de l’ACFAS « Célébrer la pensée libre » à Chicoutimi (Québec) du 7 au 11 mai 2018, nous proposons de questionner l’habitabilité des territoires contemporains. Face à la crise de l’habitat et du logement, à celle des migrations et des valeurs mobilisées dans les processus d’identification, « aménager l’espace pour l’habiter » apparaît parfois comme un problème insoluble. Comment qualifier un territoire d’habitable ? Comment définir l’habitabilité territoriale et comment les organisations territoriales agissent, maintiennent, soutiennent ou freinent les processus de construction d’habitabilité ? Ces questions se posent-elles différemment dans les marges et périphéries que dans les centres, que ceux-ci soient en développement ou en récession ? Quel rôle joue l’inventivité habitante dans ces processus ?

Ce qui fait problème est le décalage croissant entre l’aspiration des humains à habiter partout, avec tout mais pas avec tous et l’organisation de l’action publique, collective et individuelle pour « rendre habitable ».

La proposition de ce colloque est de traiter de ces questions en confrontant des chercheurs travaillant sur ce sujet et des acteurs qui réfléchissent ou mettent en œuvre des démarches visant l’habitabilité des espaces. Le dialogue chercheurs/acteurs devra permettre d’examiner les possibilités d’une ingénierie de l’habitabilité : comment s’appuyer sur la créativité et l’inventivité des habitants ? Quels outils et quelles méthodes pour la production d’habitabilité ?

Le colloque a également l’ambition de permettre une mise en débat comparatiste entre des contextes territoriaux, d’action publique et de culture différents (Europe/Amériques, France/Québec, …) y compris à partir des exposés rendant compte de recherches conduites sur des cas particuliers à des échelles nationales, régionales ou même très locales.


Soumissions et sélections

Nous attendons deux types de soumissions :

- en provenance de chercheurs à partir de résultats de recherche obtenus récemment. Les propositions scientifiques seront sélectionnées à partir du résumé de la communication. Un avis qualitatif sera fourni par 2 scientifiques parmi un comité composé d’une trentaine de chercheurs identifiés comme spécialistes de cette question

- et en provenance d’acteurs à partir de leur expérience acquise dans une collectivité territoriale, une communauté, une association, un groupement professionnel, un bureau d’étude, etc. Les propositions "Acteurs" pourront être accompagnées de liens (sites web, films, publications).

Les propositions pourront donc être théoriques, méthodologiques ou empiriques.

 

Format de la proposition

Titre de la proposition : 180 caractères maximum, espaces compris

Résumé de la proposition : de 1 500 à 3000 caractères, espaces compris

Références bibliographiques : de 3 à 5

Date limite de réception des propositions: 15 février 2018

Contact : romain.lajarge@grenoble.archi.fr, marie-christine.fourny@univ-grenoble-alpes.fr

Télécharger le pdf de l'appel à communications