Imprimer

Prix du Québec 2017 - prix scientifiques

La vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit, ont dévoilé les lauréates et lauréats des Prix du Québec 2017 dans les domaines de la culture et de la science. C’est avec plaisir que nous vous présentons ici les lauréats des six prix scientifiques ainsi que la lauréate du prix de la Relève scientifique.

Yoshua Bengio Yoshua Bengio

 Prix Marie-Victorin 2017 - Sciences naturelles et génie

Sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle, fin janvier, le chercheur Yoshua Bengio a été accueilli en vedette. « Vous êtes une méga rock star! », lui a lancé un homme d’affaires. Dans le milieu des technologies de pointe, les superlatifs ne manquent pas pour décrire cette sommité mondiale qui a fait de Montréal un pôle d’attraction en intelligence artificielle. Professeur d’informatique à l’Université de Montréal, Yoshua Bengio rêvait depuis longtemps de faire éclore l’intelligence des machines. Pour cela, il sondait les couches profondes des réseaux de neurones artificiels. En s’inspirant de la façon dont le cerveau humain calcule, il a pu démontrer que l’ordinateur arrivait à découvrir plusieurs niveaux de représentation correspondant à plusieurs niveaux d’abstraction. « Autrement dit, j’ai vu que la machine pouvait apprendre à se représenter les concepts qui expliquent ses observations », résume le chercheur. [Lire la suite] - Le lauréat est aussi récipiendaire du prix ACFAS Urgel-Archambault 2009.

 

Michel Bouvier

Michel Bouvier

Prix Wilder-Penfield 2017- Recherche biomédicale

Depuis le début de sa carrière, Michel Bouvier, professeur titulaire en pharmacologie moléculaire et signalisation cellulaire au Département de biochimie et médecine moléculaire de l’Université de Montréal, a formé quelque 85 étudiants au doctorat et au postdoctorat, dont 45 provenant de l’extérieur du Canada. «Ils sont ma famille et ma fierté», confie le Dr Bouvier, également directeur général de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) depuis 2014 et vice-recteur associé à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation de l’Université de Montréal depuis 2015. Lors du 25e anniversaire du laboratoire de recherche de Michel Bouvier, des dizaines d’anciens étudiants sont venus des quatre coins de la planète pour lui faire une surprise. [Lire la suite] Le lauréat est aussi récipiendaire du prix ACFAS Adrien Pouliot 2011 et du prix ACFAS Léo-Pariseau 2006.

 

 

André Gaudreault

 André Gaudreault

 Prix Léon-Gérin 2017 - Sciences humaines et sociales

[...] C’est d’abord le cinéma des premiers temps, c’est-à-dire celui qui se trouvait sur les écrans entre 1890 et 1915, qui retient l’attention de ce pionnier. Il accomplit un travail d’archivage d’une grande valeur, qui le transforme en historien reconnu de cette période. Sa conception novatrice des productions de l’époque aura un effet majeur sur la manière dont l’histoire du grand écran et de la forme filmique est perçue. « Le cinéma des premiers temps n’est pas l’antichambre du cinéma classique, c’est un phénomène à part », répète-t-il. À ses yeux, ce ne sont pas les « vues » des frères Lumière qui ont muté pour donner lieu aux œuvres hollywoodiennes : c’est plutôt une forme nouvelle qui a émergé. André Gaudreault a créé plusieurs concepts-clés qui permettent de saisir les liens entre la technique et l’esthétique du septième art, parmi lesquels figure la notion de « cinéma des attractions », élaborée en 1985 avec Tom Gunning, alors professeur à l’Université de Harvard. [Lire la suite] Le lauréat est aussi récipiendaire du prix ACFAS André-Laurendeau 2014.

 

Christophe Guy

 Christophe Guy

 Prix Armand-Frappier 2017 - Développement d'une institution de recherche ou administration et promotion de la recherche

[...] Selon ses pairs, Christophe Guy a propulsé Polytechnique Montréal dans le cercle des grandes écoles de génie de la planète. Il a notamment encouragé les partenariats en recherche avec des organismes publics et privés pour répondre aux besoins de la société. Sous sa gouverne, l’établissement a doublé son volume de financement de la recherche, notamment avec l’obtention d’une chaire d’excellence du Canada dans le domaine de la recherche opérationnelle et de la science des données. [...] Parallèlement, son esprit visionnaire l’a poussé à cofonder le Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ), qui fête cette année son 15e anniversaire et qui constitue l’un des premiers regroupements de recherche universités-industries au Québec. L’ingénieur a ensuite participé à mobiliser les chercheurs et partenaires du Canada pour la création du Consortium en aérospatiale pour la recherche et l’innovation au Canada (CARIC). [Lire la suite]

 

Richard E.Tremblay

 Richard E. Tremblay

 Prix Marie-Andrée Bertrand 2017 - Innovation sociale

En 2003, l’édition canadienne du magazine Time classait Richard E. Tremblay, professeur émérite du Département de psychologie et de pédiatrie de l’Université de Montréal, parmi les cinq chercheurs canadiens en médecine les plus influents dans le monde. En 2014, la prestigieuse revue Nature consacrait trois pages à une rétrospective de sa carrière et de ses travaux de recherche. Tous ses pairs s’accordent pour dire qu’il est l’un des chercheurs canadiens les plus renommés en sciences humaines et sociales. Sa province d’adoption – Richard E. Tremblay est né à Barrie, en Ontario – lui a notamment décerné le titre d’officier de l’Ordre national du Québec et le Prix du Québec Léon-Gérin. Selon André Lebon, président de la Commission sur l’éducation à la petite enfance, le professeur Tremblay est encore plus influent hors Québec. [Lire la suite] Le lauréat est aussi récipiendaire du Prix ACFAS Jacques-Rousseau 2002.

 

 

Peter Tsantrizos

 Peter Tsantrizos

 Prix Lionel-Boulet 2017 - Recherche et développement en milieu industriel

Traiter la masse croissante des déchets est devenu tout un défi pour l’humanité. Défi que Peter Tsantrizos relève avec panache et inventivité. À la tête de sa compagnie Terragon, qui emploie une quarantaine de personnes, il développe des technologies vertes pour valoriser les détritus. À l’âge de cinq ans, cet inventeur rêvait d’ailleurs de devenir éboueur, un métier lié à la gestion des déchets. Des années plus tard, sa mère le taquinait sans merci avec ce rêve de petit garçon. « Tu es allé à l’université, tu as étudié le génie chimique, tu as obtenu un doctorat… et tu as quand même fini par t’occuper des poubelles! », lançait-elle en riant. « Je suppose que je suis devenu la personne que j’étais destiné à être », conclut avec humour le lauréat du prix Lionel-Boulet 2017. Chaque Canadien jetterait en moyenne trois kilos de matières par jour. Trente pour cent de sa consommation quotidienne d’énergie irait ainsi droit aux poubelles! Avec son équipe, l’inventeur fournit des outils et de la formation pour convertir ces matières en ressources, sur les lieux mêmes. « En bref, nous avons décidé qu’il n’y aurait plus de déchets », résume-t-il. [Lire la suite]

 

Miriam Beauchamp Miriam Beauchamp

 Prix Relève Scientifique 2017

« Lâcher prise et avoir confiance dans les opportunités qui se présenteront à nous », voilà l’un des messages simples, mais porteurs, auquel croit profondément Miriam Beauchamp, neuropsychologue et professeure agrégée au Département de psychologie de l’Université de Montréal et chercheuse au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. C’est en psychologie, avec une mineure en biologie, que Miriam Beauchamp entame son parcours universitaire à l’Université Queen’s, en Ontario, avant de s’envoler vers l’Écosse pour continuer son baccalauréat à l’Université d’Édimbourg. L’idée d’opter pour la neuropsychologie commence à germer dans son esprit au cours de ces trois années d’études au premier cycle, à la lecture d’un bouquin sur les manifestations étonnantes que peuvent entrainer les perturbations au cerveau chez l’humain. [Lire la suite]