Imprimer

Finale internationale - édition 2015

La finale internationale 2015 s'est déroulée en France, le 1er octobre, dans le Grand amphithéâtre en Sorbonne, à Paris.
Elle a réuni 16 candidats venus de Belgique, du Burkina-Faso, du Cameroun, du Canada, de France, du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie.

Retrouvez les photos de l'évènement et des activités organisées pour les finalistes sur page Facebook de l'ACFAS.

Les lauréats :

  • 1er Prix du jury : Adrien Deliège, Université de Liège, (Belgique)
    Analyse de séries temporelles climatiques basée sur les ondelettes
  • 2e Prix du jury et le Prix du public : Alexandre Artaud, Université Grenoble Alpes (France)
    Spectroscopie tunnel à très basse température de graphène sur rhénium supraconducteur
  • 3e Prix du jury : AbdelKader Meni Mahzoum, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (Maroc)
    Étude de l’impact du carpocapse causé par Cydia pomonella L. chez les variétés de pommier (Malus sp.) dans la région de Fès. Contribution à la mise au point de méthodes de lutte alternatives et non polluantes
Gagnants MT180 internationale 2015
De gauche à droite : Najat Vallaud-Belkacem, ministre française de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche; Adrien Deliège; Alexandre Artaud; AbdelKader Meni Mahzoum
crédits photos : Davil Pell – MT180 CPU-CNRS

Les finalistes canadiens

Les trois représentants des universités québécoises ont été sélectionnés à l’issue de la finale nationale qui s'est déroulée le 27 mai 2015, à l’Université du Québec à Rimouski, dans le cadre du 83e Congrès de l'Acfas :

  • Odile Vekemans, Polytechnique Montréal
    Co-combustion de charbon et de combustible de substitution (ReEF™) dans une bouilloire à charbon pulvérisé
  • Marius Chiasseu, Université de Montréal
    Rôle de la protéine Tau dans la mort des cellules ganglionnaires de la rétine au cours du glaucome
  • Camille Daudelin-Peltier, Université du Québec en Outaouais
    L'impact d'un stress psychosocial sur la reconnaissance des émotions
Candidats québécois - Ma thèse en 180 secondes internationale 2015
De gauche à droite : Odile Vekemans, Marius Chiasseu, Camille Dauselin-Peltier
crédits photo : Gaël Lafenêtre

Les autres finalistes étaient :

  • Ndèye Astou Ndiaye, Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal)
    La participation des acteurs non étatiques à l’action publique en Afrique : Eléments de réponse à partir du cas du Sénégal
  • Grégory Pacini, Sorbonne Paris Cité (France)
    Rôle d'EHD4 dans la régulation du facteur de restriction du VIH-1 : BST2
  • Olivier Finet, Université de Namur (Belgique)
    Étude du rôle d’un long ARN non-codant dans la régulation de la différenciation sexuelle chez la levure de fissionSchizosaccharomyces pombe
  • Leïla Drissi Kaitouni, Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès (Maroc)
    Valorisation des bactéries halophiles par l'étude des enzymes hydrolytiques et molécules à intérêt biotechnologique
  • Assoman Kouahou, Université Sultan Moulay Slimane de Béni-Mellal (Maroc)
    Synthèse et évaluation biologique de nouveaux systèmes hétérocycliques comportant les motifs Indazoles et Benzimidazoles
  • Rachida Brahim, Aix-Marseille université (France)
    Crimes racistes et racialisation. Processus de différenciation et d’universalisation des groupes ethniquement minorisés dans la France contemporaine, 1971-2003
  • Sophie Bauduin, Université libre de Bruxelles (Belgique)
    Sondage de la composition de la couche limite atmosphérique par des observations spatiales dans l’infrarouge
  • Mohamed Oussama Ben Salem, Université de Carthage (Tunisie)
    BROS: Une Nouvelle Plateforme Robotisée pour le Traitement de la Fracture Supracondylienne de l'Humérus
  • Alizeta Sawadogo, Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso)
    Étude de la biologie et de l'écologie d'Aphthona whitfieldi B. dans la zone Sud-soudanienne du Burkina Faso
  • Victoria Amba Esegni, Institut Universitaires de Technologie de Ngaoundéré (Cameroun)
    Élimination des pesticides organochlorés dans l'eau par couplage des procédés électrochimique et de biodégradation