Parce que j'aime
Partager des savoirs, échanger de la pensée
Membre de l'Acfas

Montserrat Fitó

EHESS, Paris - CIRCACIA, Cayenne
mtfito@yahoo.com
Parce que j'aime
Partager des savoirs, échanger de la pensée
Membre de l'Acfas

Montserrat Fitó

EHESS, Paris - CIRCACIA, Cayenne
mtfito@yahoo.com
Montserrat Fitó est anthropologue et épistémologue. Elle commence son parcours de recherche en s'intéressant aux pratiques corporelles dans les religions traditionnelles de Casamance (Sénégal, Afrique de l'Ouest), où elle séjourne pendant deux ans. Des recherches sur la conception énergétique asiatique pendant un an au Japon, puis sur les religions et les messianismes locaux pendant quatre ans au Pérou et en Amazonie brésilienne lui donnent un point de vue comparatif. Au Venezuela comme au Brésil (Salvador et recôncavo da Bahia) et, à partir de juillet 1991, à Cuba, elle se penche sur la pratique corporelle dans les religions d'origine africaine aux Amériques et dans les Caraïbes, s'attachant à dégager la théâtralité des rites et ses limites ("Vorstellung" versus "Darstellung") ; la conception énergétique inhérente aux pratiques et croyances concernées ; le rapport entre corps et politique, notamment par la réfutation de la "possession" comme interprétation de la transe, y compris dans les cultures afro-américaines. Elle poursuit ses recherches sur les sociétés afro-créoles et l'interculturalité aux Amériques à partir de la Guyane française, où elle réside.        

Mes intérêts de recherche

  • Philosophie et sciences humaines
  • Anthropologie et histoire des religions
  • Anthropologie du corps et de la santé
  • Anthropologie du corps (théâtre et rites)
  • Anthropologie visuelle (filmique et photographique)
  • Civilisations afro-créoles et interculturalité aux Amériques
  • Système de pensée afro-ibéro-américain
  • Conceptions énergétiques (organicismes)
  • Décolonialité du pouvoir, du savoir et de l'être
  • Épistémologie

Ma formation

  • IFAN, Sénégal : linguistique appliquée au wolof, syntaxe et graphie.
  • Institute of Japanese Studies, Tokyo, Japon : langue et civilisation nipponnes.
  • INaLCo, Paris, France : linguistique appliquée au quechua, langue et civilisation andines, avec Yakicha Weller.
  • UNSAAC, Cusco, Pérou : histoire et anthropologie.
  • Instituto superior de música "Leandro Alviña Miranda", Cusco, Pérou.
  • Cours privés collectifs de musique (méthode Zoltan Kodaly) et d'ethnomusicologie avec Chalena Vásquez, Cusco, Pérou.
  • Fundaciόn Bigott, Caracas, Venezuela : ethnomusicologie, cultures afro-vénézueliennes.
  • École pratique des hautes études (EPHE), section des sciences religieuses, Paris, France : Religions et sociétés de l'Amérique du Sud (région andine), avec Pierre Duviols - Histoire des sectes dans l'Occident médiéval, avec Annette Palès ; anthropologie historique comparée des hétérodoxies.
  • École pratique des hautes études (EPHE), section des sciences religieuses, Paris, France : Centre de recherches "Cinéma, rites et mythes contemporains (CRMC)" : formation théorique et pratique de deux ans à la réalisation en cinéma anthropologique et documentaire, avec Annie Comolli (enseignement fondé par Jean Rouch) - Cinéma et mythologie contemporaine, avec Hélène Puiseux.
  • École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris, France : Histoire et civilisations - Histoire de l'Afrique du XIXe siècle à nos jours - Histoire politique du XIXe siècle - La culture politique en France de l'Ancien régime à la Révolution - Approches et concepts fondamentaux en sciences sociales des religions.
  • Université Paris X-Nanterre : Sociologie de la culture, Culture et communication (scénographie générale), avec Xavier de France ; Cinéma et sciences humaines, avec Xavier de France et Jean Rouch.
  • Centro de Investigaciones Psicológicas y Sociológicas (CIPS) - Departamento de estudios sociorreligiosos (DESR), La Havane, Cuba : croyances et pratiques afro-cubaines.
  • Centro de investigación y desarrollo de la música cubana (CIDMUC), La Havane, Cuba : musiques traditionnelles populaires de Cuba.
  • Université des Antilles-Guyane (UAG), pôle universitaire de la Guyane (PUG), Institut d'études supérieures de la Guyane (IESG). Spécialité "Langues et cultures régionales", option 'créole'.
  • Universidade Federal do Recôncavo da Bahia, Centro de Artes Humanidades e Letras(UFRB-CAHL), Cachoeira, Bahia, Brésil : programme de mobilité internationale ; anthropologie et séminaires interdisciplinaires : histoire, sociologie.
  • Universidade Federal da Bahia (UFBa), Salvador, Bahia, Brésil : programme de mobilité internationale ; département de philosophie et sciences humaines ; sociolinguistique, avec Dante Lucchesi, créoliste.
  • Universidade do Estado da Bahia (UNEB), Salvador, Bahia, Brésil : "Intégration des apports africains dans les parlers de Bahia", séminaire du Núcleo de Estudos Africanos e Afro-brasileiros em Línguas e Culturas (NGEALC), avec Yeda Pessoa de Castro, ethnolinguistique.

Mes contributions « Science et société »

El monte de La Habana (La brousse de La Havane) [Série "Cuba en blanc"]

Film anthropologique réalisé par Montserrat Fitó, 42 mn, VOSTF

Présenté le 20 mars 2001 au Vingtième Bilan du film ethnographique à Paris.

Compte-rendu établi par Michèle Fellous, socio-anthropologue                                                                                                                                      

« Des rites, on nous montre le plus souvent la scénographie : un espace et une temporalité spécifiques où évoluent, selon une gestuelle codifiée, un célébrant, des demandeurs, les uns et les autres obéissant à un impératif dont l'enjeu est à chaque fois énoncé. La dramaturgie est intense, elle ouvre sur une autre scène fondatrice. Celui qui ne partage pas cette symbolique est alors spectateur d'un jeu qui, peut-être, le fascine, mais par rapport auquel il reste extérieur. Les personnages qui sont alors montrés, hautement chamarrés, jouent un rôle que l'ethnologue, et les spectateurs après lui, tenteront de décrypter, pour en comprendre les manifestations spectaculaires.

C'est à une toute autre scène que nous convie Montserrat Fitó. Elle nous emmène dans une promenade à la fois surprenante, amicale, instructive, poétique et aride, avec un homme qu'elle connaît bien et qui ne joue aucun rôle. Nous partons avec eux, et nous apprenons, chemin faisant que, spécialiste des plantes rituelles (osainista) en même temps que maître de cérémonie de la santería cubaine (oriaté), il arpente la ville à la recherche des plantes nécessaires à la cérémonie qui aura lieu prochainement.

Point d'interviews, mais la réalisatrice, présente derrière la caméra, dialogue avec lui ; sa voix est le fil tangible de sa présence. C'est ce qui est rarement vu des rites qui est ici filmé pas à pas. Le parti pris du dialogue, mené comme une conversation amicale, la présence de cet homme, Jesús Jaramillo, que l'on suit de dos souvent, ou dans ses gestes, les haltes pour boire un café ou discuter avec un passant, la chaleur et la fatigue palpables, le quotidien de La Havane entr'aperçu, nous permettent à nous mêmes d'entrer dans la scène. C'est une autre lecture de la ville qui nous est offerte aussi, inhabituelle. Les compétences du maître de cérémonie nous font découvrir une flore très riche dans la ville qui, malgré son délabrement, semble alors un grand jardin botanique pour un herboriste averti. Voici un film apparemment simple dans la ligne qu'il s'est choisi de montrer, mais qui remet en question la forme usuelle des films sur les rituels et qui, du coup, remet en question la lecture usuelle qui est faite de ceux-ci : il n'y a pas de coupure aussi nette entre l'espace “sacré” du rite et l'espace profane du quotidien ; il n'y a pas de personnages jouant un rôle dont le code serait à décrypter par un spécialiste, mais des personnes, qu'il dépend de nous d'entendre, à condition de nous engager à leur côté, et d'entrer dans leur réalité. C'est une autre ethnologie qui se joue ici, où l'engagement du chercheur est le garant de la vérité de ce qui est transmis, où se croisent, sans s'exclure, objectivité et subjectivité, participation et connaissance, restituant alors un réel autrement plus riche et complexe. »

Michèle Fellous - Chargée de recherches au CNRS

Co-auteur de la série documentaire Les rites de passage  

Auteure de l’ouvrage À la recherche de nouveaux rites. Rites de passage et modernité avancée

Mes publications

Fitó, M. (juin 1994), “De l’expérience rituelle au vécu politique : la manifestation corporelle entre intériorité et  extériorité”, communication orale, EPHE, Section des Sciences religieuses, Paris.

Fitó, M. (sept. 1994),“Aché”, puissance ou pouvoir ? Rapports du religieux et du politique dans l'évolution de la société cubaine : la "période spéciale en temps de paix", début des années 1990, diplôme de l'EHESS, Paris.

Fitó, M. (octobre 1995), Rapports de l’anthropologie politique et de l’anthropologie du corps dans l’étude des religions afro-américaines. Le cas cubain, mémoire de DEA, EHESS, Paris.

Fitó, M. (2001), La brousse de La Havane (El monte de La Habana), 42 mn, film anthropologique n° 0381/C, Paris, Centre de documentation audiovisuelle “Santé, Maladie, Malheur”, FRE 2675, CNRS-MNHN.

Fitó, M. (septembre 2002), “La rationalisation de l’irrationnel : les phénotypes énergétiques de la civilisation afro-ibéro-américaine”, Communication présentée au colloque La rencontre des rationalités, organisé par le Conseil International de la Philosophie et des Sciences Humaines (CIPSH), le Centre Africain des Hautes Études (AFCAS) et le programme de l’UNESCO “Chemins de la pensée”, Porto-Novo, Bénin.

Fitó, M. (mars 2003), “Les monothéismes comme norme et modèles de pensée en sciences humaines au XXe siècle. Stéréotypes, méthodes et options” ; séminaire Philosophie et sciences humaines : Les métamorphoses de la conscience (politique, morale, psychologique) entre le XIXe et le XXe siècle, organisé par Mireille Delbraccio et Liliane Maury, Paris, France.

Fitó, M. (octobre 2010), “Descolonizar la antropología del cuerpo : planteamientos sobre el concepto de 'posesión' ”, colloque Corps et Folklore(s). Héritages, constructions et performances, Troisième symposium international de CORPUS - Groupe international d’études culturelles sur le corps, Université Ricardo Palma, Lima, Pérou.

Fitó, M. (septembre 2014), “As linguagens corporais nas religiões afro-americanas comparadas analizadas pelo prisma das 'novas tecnologías'”, Religiões africanas e afroamericanas e seus falares, Anais do SIALA, volume 5, número 5, UNEB, Salvador, Brasil.

 

 

Mes affiliations

  • École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris, France
  • Centre interdisciplinaire de recherches sur les civilisations afro-créoles et l'interculturalité aux Amériques (CIRCACIA), Cayenne, Guyane française
  • Association francophone pour le savoir (ACFAS), Montréal, Québec, Canada